Les cars rapides font place aux nouveaux bus Tata

Les cars rapides font place aux nouveaux bus Tata

Ce mois-ci de nouveaux bus « Tata » viennent d’être mis en service à Saint-Louis du Sénégal.
Petit retour en arrière : fin 2014, afin d’améliorer la sécurité, l’Etat Sénégalais et la ville de Saint-Louis décident d’assainir le parc des antiques « cars rapides » pour mettre à la place un service de bus « modernes ». Il faut dire que les Ndiaga Ndiaye étaient dans un état de délabrement très, très avancé…
Ces nouveaux bus d’une capacité de 40 places assises, circulent désormais sur cinq lignes régulières couvrant une grande partie des quartiers de Saint-Louis et ce pour un prix très économique : la traversée de la ville ne coute par exemple que 150 Fcfa soit 0,25 € … Rapidement adoptés par la population et devant le succès de ce moyen de transport, deux lignes supplémentaires ont été créées, certaines lignes étant renforcées pour palier à la surcharge au moment des heures de pointe.
Ce moyen de transport que je prends personnellement quotidiennement fonctionne parfaitement. Les départs s‘effectuent tous les quarts d’heure et les arrêts sont fixes. Les clients, respectueux, ne cherchent jamais (ou presque) à resquiller… Seul bémol finalement, l’aspect esthétique des bus. Fini les cars rapides hauts en couleurs ! Bonjour la sobriété de la modernité. Dommage mais, peut-être qu’un jour, l’idée reviendra de repeindre les “Tata” à la mode Sénégalaise. En tout cas, c’est sûr, le Sénégal avance !!!

Texte et photo : JM Dupart