Festival Métissons 2016

Festival Métissons 2016

Le Festival Métissons 2016 aura lieu les 1, 2 et 3 décembre prochains, voici le programme…

Ouverture du festival le 1er Décembre à l’Institut Français de Dakar avec la programmation de l’opéra-jazz “NEIGE NOIRE” qui retrace en chanson et musique la vie de Billie Holliday, immense talent du jazz des années 40 qui a été la première chanteuse noire à se produire au Metropolitan Opera. Répertoire revisité par Samatha LAVITAL et Rémi COTTA

A Saint-Louis les 2 et 3 décembre, par ordre alphabétique…

 

BAATU JIGEN
Elles sont 6 et se succèdent sur scène en solo, duo, trio (etc) pour revisiter le répertoire des artistes de la motown, du blues, du rythm’n blues (…) sans renier, comme leurs ainés masculins PAPE NIANG ou Vieux Mac Faye & Ses Amis, leurs inspirations africaines.
Elles se retrouvent donc sur scènes pour des joutes musicales et amicales que le public de Métissons appréciera, nous en sommes convaincus!

ELEKTREES
A l’origine du groupe Elektrees, il y a une envie: celle de créer un projet aux influences reggae, roots et électro. Mais surtout une rencontre, entre le compositeur et percussionniste lausannois Daniel Ciccone «Cicco» et le chanteur reggae Daddy Maky aka Koly Tenguela, originaire du Sénégal. Entre les deux artistes, réunis par des affinités musicales et humains communes, l’alchimie a tout de suite fonctionné. Elle a donné naissance à un premier album, «Crossroads».
Dans la filiation des grandes rencontres musicales entre l’Afrique et l’Occident (Tiken Jah Fakoly, Zebda, Youssou Ndour,etc.) ce mélange des influences amène une saveur organique et électro mettant en fusion une musique limpide, un groove chaleureux et des textes engagés. Proposer une musique utile, humaine et politique, voilà le credo d’Elektrees

IFRIKIA
trio issus de l’ Université Gaston-Berger en qui Métissons fonde de grands espoirs!
Lorsque le sahara était encore une vaste et luxuriante zone forestière, des voyageurs qui la sillonnaient découvrirent par delà ses frontières, un pays habité en majeure partie par des population noires. Ils appellèrent cet endroit IFRIKIA Aujourd’hui IFRIKIA c’est un groupe de jeunes musiciens qui entendent découvrir le monde à travers la musique, tout en gardant l’identité ifrikiaine de leur art. Le mélange entre les sonorité de la guitare de Usman qui sonne parfois comme un xalam et le beatbox de Cèd dont la profondeur de la basse surprend, le tout accompagnant la voix de M.K qui chante dans plusieurs langues, laisse decouvrir une musique métisse, à mi chemin entre l’Afro beat et la world music.

Samantha LAVITAL
Chanteuse de gospel , chef de choeur, chanteuse de jazz aussi .
Impliquée dans de nombreux projets artistiques , sa passion comme elle dit est de faire passer des émotions….
Elle sera non seulement l’interprète de Neige Noire mais viendra ensuite à Saint Louis interpréter le répertoire de Billie Holliday et peut-être plus….

MAX
Max est une chanteuse confirmée qui s’orienta tout d’abord dans la musique traditionnelle pour rejoindre ensuite l’univers plus varié du Kadior Band. son expérience comme choriste pour Vieux Mac Faye la dirige ensuite pour sa carrière solo sur un répertoire coloré de blues et de soul.
Max sort son album courant de ce mois et le présentera à l’occasion de quelques concerts à Dakar et Saly…

Claude MICHEL
Si Billie Holliday était née en Bretagne et avait joué de l’accordéon, elle se serait appelée Claude Michel ! Elle non plus n’a pas toujours vu la vie en rose et elle a fait de la condition des femmes, notamment, son combat.Ses textes dénoncent les injustices sur des airs sentant le grand large…
Mais elle allie aussi les actes aux paroles, étant une militante active de La Liane qui cette année encore , aura aussi sa place dans “Métissons”.

NDIOBA
Ndioba pourrait faire sienne cette devise:”nul n’est prophète en son pays”. Avec un pied sur le continent africain et l’autre en Europe, Ndioba fait partie de la génération des artistes sénégalais qui ont grandi dans un environnement où la musique n’a pas de frontières. Ceci a permis a NDIOBA de jouer avec des artistes et musiciens de tous les genres, du mbalax local, à la funk, en passant par le jazz, le
rock, le blues, la pop, le hip-hop, le gospel, l’afro-beat et la musique latine. Mais si il a joué derrière des artistes nationaux tels que Yoro Ndiaye,Diogal, Falou Dieng,Mame Balla ou Amy Colé, sa carrière solo s’est développée en Finlande (ou il vit aujourd’hui) ou meme en Estonie.

RAFA
s’il existe un groupe qui peut s’attribuer le titre d’ambassadeur du Festival METISSONS il s’agit bien de Rafa.
Ramcess et Défa participent au festival Métissons 2014 et deviennent Rafa…les choses vont alors très vite: en l’espace de deux ans elles se produisent 150 fois sur scène, enregistrent 2 singles ( réalisés par Dimitri Reverchon, autre sociétaire de Métissons), s’installent à Dakar et enregistrent leur premier album réalisé par Mamadou Jimi M’Baye…qu’elles rencontrent sur le Métissons 2015! le premier featuring de l’album est interprété avec Souleymane FAYE “diego” (le clip est en cours de réalisation). Tout celà avec le soutien de la Compagnie Agricole de Saint-Louis – CASL avec qui elles militent pour l’autosuffisance en riz!
Il n’était donc pas envisageable de présenter ce premier album en public ailleurs qu’à Saint-Louis, que leur coeur n’a pas quitté, et sur le festival Métissons

TUKKI
Les mélomanes saint louisiens se souviennent ou ont entendu parler de l’orchestre “Walo” qui représenta dignement la capitale du nord à l’étranger dans les années 90. Les frères Valfroy, Benjamin et Albert, continuèrent avec bonheur leur carrière en France. Quinze après, c’est avec le quatuor “Tukki” (voyage en wolof) qu’ils reviennent chez eux, tels des fils prodigues, ramenant dans leurs besaces une musique inspirée d’influences diverses mais ou résonne toujours et encore le “son du fleuve” !

metissons 2016

Infos et photos : Métissons