Les Signares

Les Signares existaient depuis la fin du XVème siècle dans les comptoirs portugais. A Saint-Louis, malgré les règlements drastiques de la compagnie interdisant à ses employés de faire venir leur famille de France, ce qui devait fatalement arriver, arriva : les deux communautés commencèrent à se métisser. Quelques années après, les européens vivant au Sénégal […]

En savoir plus

Bango: les oiseaux du ‘lac’ avant sa disparition

Avant sa disparition programmée, par comblements et pollutions, le petit lac de Bango – qu’on appellerait chott ou sebkha en Afrique du nord, était un reposoir attractif pour de nombreuses échasses blanches (himantopus himantopus) – parfois près de 200 individus- et même les flamants roses (phoenicopterus roseus), en particulier des immatures. Lorsque la plaine alluviale […]

En savoir plus

Brèches dans la Langue de Barbarie: de mal en pis…

Deux mois et demi après les deux nouvelles déchirures faites par l’Atlantique dans la Langue de Barbarie (Lire ICI), la situation est encore plus dramatique qu’envisagée ! Au sud de la fameuse brèche du Maître Wade et de ses hommes de main, ce sont désormais des kilomètres du cordon dunaire et ses filaos qui partent […]

En savoir plus

Les fanals de Saint-Louis-du-Sénégal : une remontée dans le temps

Coutume perpétuée au fil du temps, les fanals de Saint-Louis se déroulent chaque année, la dernière semaine de décembre sur la place Faidherbe et les rues adjacentes. Entre danses, percussions, défilé des Signares et de fanals, cette parade traditionnelle retrace l’histoire de la ville de Ndar. Les saint-louisiens et les touristes de passage se sont retrouvés, […]

En savoir plus